Découvrez le dernier lanceur magfed haut de gamme !
Acheter lanceur paintball pas cher
Interview de Walter Stefano et débrief de la saison Loisir

Interview de Walter Stefano et débrief de la saison Loisir

 | Par Rocky |  Le 25 Août 2019 | 

En pleine Seconde Guerre Mondiale, la paisible ville allemande d’Isenstadt, dirigée d’une main de fer par un officier SS, est le théâtre d’une opération secrète menée par la Résistance. Les joueurs incarnant soldats allemands ou résistants sont plongés dans un jeu de rôle paintball immersif et réaliste dans lequel ils sont confrontés à des personnages tirés du jeu V Commando. Tel est le scénario du dernier événement mis en place par la commission Loisir de la Fédération Française de Paintball (FFP) : “Les loups d’Isenstadt”. 

Organisée le 21 juillet 2019 sur le terrain de Bunkerfield à Coulogne (62), l’OP était également l’occasion de réunir les joueurs pour un Colloque Milsim et de finir la saison en beauté.

Qui de mieux que Walter Stefano, Président de la commission Loisir de la FFP et organisateur de l’événement pour débriefer avec nous l’OP et la saison au cours d’une interview ? 

Merci à lui d’avoir accepté de répondre à mes questions, même à celles qui fâchent !

Cette interview est illustrée par les photos prises lors de l'évènement par les photographes : W-J Lefebvre et Mathylde Gouverneur Duquenne. Merci à eux !

 


 

Paintball Roleplay Seconde Guerre mondiale (WW2) - Les loups d'isenstadt

 

Hello Walter, commençons avec quelques questions à propos de toi. Peux-tu te présenter à ceux qui ne te connaissent pas ? 

J’ai 49 ans, je suis originaire du Piémont en Italie où je passe une bonne partie de ma vie. Je suis vitrier, métier en héritage d’une spécialité de mon village italien.

En dehors du Paintball, je pratique la randonnée et le bivouac, adepte du Bushcraft et de ski alpin. Je suis un passionné de sport et de préparation physique et j’ai également un diplôme de réathlétisation pour les blessures du sport. J’ai fait du foot, du rugby, du basket, du handball, du Trail et du marathon. Aujourd’hui, je suis entraîneur speed et formateur pour la FFP pour former les nouveaux entraîneurs. Je suis également ludophile et j’adore les jeux de plateau (zombicide,runewars, v commandos, agricola etc...) ainsi que les jeux de rôle. 

Pour finir, je suis un grand passionné de mes amis, qui comptent énormément pour moi.

 

Depuis combien de temps joue-tu au paintball ? Comment l’as tu découvert et où joue-tu ?

J’ai découvert le Paintball fin années 80 (c’est loin !). On jouait en forêt déjà avec des scénarios tout droit sortis de Star Wars, Rambo, Space Hulk. Mon premier lanceur fut un Icon Z1. Très vite j’ai accroché au Woodland. J’adore la compétition. Puis le Sup’air Ball est arrivé début 2000 et pour moi c’est devenu un sport ce jour là.

J’ai joué en semi chez Los Diablos, Stambeck, RPE (équipe de coeur) et Mustang ainsi qu’en pompe chez Billes magiques et Samouraï. J’ai coaché Carnage en D1 puis j’ai créé le RNPPC, club sportif de Paintball au Raincy dans le 93 comme un vrai club de sport à partir de 12 ans. La saison à venir on va commencer le baby Paint à partir de 8 ans. Mon pote Thierry Bazerque est mon associé au club et notre but est de proposer un Paintball pas cher. Nous avons une équipe U12, une équipe U16, deux D3, une D1 et une team milsim/magfed.

 

Quelles sont tes fonctions au sein de la FFP ?

J’y préside la commission Jeunesse et formation et la commission loisir (Duncan prends ma place officiellement). Je vais pour le loisir bosser uniquement pour la catégorie “simulation” 

 

Qu’est-ce qui te motive dans ces fonctions ? De quels projets es-tu le plus fier ?

J’adore le loisir au Paintball en général, les big games, le milsim, les GN etc… J’aime proposer et organiser des trucs, j’y prends beaucoup de plaisir.

Le challenge national big game fut une très bonne idée mais on doit améliorer encore des choses pour en faire un must du genre. ESPERENZA est notre bébé (avec Dan et Julien) et même si on a eu quelques ratés (annulé ou pas assez de monde) on a réalisé 7 épisodes au lieu de 10 dont un magnifique en cohésion avec la Colombie qui jouait en même temps que nous en Colombie sur un scénario commun avec le notre. J’ai passé de supers moments et fait le plein de rencontres grâce à ESPERENZA. 

 

Afin de finir la saison en beauté, tu as organisé avec Julien Napo et Dan Vador  “les loups d’Isenstadt”, un événement en hommage à la Résistance pour commémorer le 75ème anniversaire du débarquement en Normandie. Pourquoi avoir choisi ce thème ?

Avec Dan on en parlait depuis longtemps, on aime beaucoup cet univers. Même si ce fut une période terrible et violente, le cinéma et la littérature ont su rendre ça épique. On voulait créer une OP historique. Le 75ème anniversaire du débarquement nous semblait être l’opportunité pour mettre ça en place.

 

Paintball Roleplay Seconde Guerre mondiale (WW2) - Les loups d'isenstadt

 

Quels étaient les rôles de chacun dans l’organisation ?

Sur cette OP, j’ai écrit le scénario seul inspiré des missions du jeu V Commandos. Dan et Julien étaient juste chefs de faction. J’étais seul à l’organisation sur ce coup là, aidé par l’équipe de Bunkerfield.

 

Deux factions s’affrontent : soldats allemands et résistants. Quels étaient les objectifs de chaque équipe ?

Les allemands tenaient une petite caserne dans la ville dans laquelle se trouvait les plans secrets des sections allemandes en Afrique. Les résistants aidés par les personnages de V Commandos devaient tout faire pour voler les plans afin d’aider les alliés à débarquer en Afrique. Évidemment, il y avait aussi beaucoup de missions annexes (détruire entrepôts, voler carburant etc).

 

L'événement fut marqué par une volonté forte de mettre le jeu de rôle en avant. Pourquoi cette volonté ? Est-ce une demande des adhérents ? Comment se sont équilibrées les phases de paintball pur (shoot) et les phases de jeu de rôle ?

Avec Julien et Dan on adore le role play et en grands joueurs de jeu de rôle sur table on a decidé de s’orienter vers le jeu de rôle grandeur nature (GN) axé Paintball. Les joueurs adorent ce style de jeu ou pas du tout mais nous on veut que les joueurs soient en immersion totale et faire de nos événements du jeu vidéo live.

Il n’y a pas de juste milieu entre shoot et role play, c’est la façon de jouer qui fait tout.

 

Quelles règles avez vous utilisées pour les phases de jeu ? CMU, RISCO, autres ?

CMU et toujours quelques règles supplémentaire pour chaque scénario

 

Comment a été choisi le terrain ? 

C’est Dan qui nous a parlé de ce terrain et il en a parlé à Alexandre de Bunkerfield. On en a discuté avec eux et tout le monde était emballé par ce projet et un terrain avec de vrais bunkers était une aubaine.

 

Paintball V-Commandos

 

L’événement est en partenariat avec le jeu de société V Commandos. Peux-tu en dire plus sur ce jeu et les raisons et modalités de ce partenariat ?

Très rapidement j’ai pensé à ce jeu que j’ai chez moi. J’avais lors de la création du jeu participé aux tests du jeu avec un prototype.  Les illustrations du jeu sont de Bruno Tatti, également joueur de Paintball et à qui on doit le logo des Carnages. J’ai contacté Thibaud, le créateur du jeu, pour lancer un partenariat gratuit basé sur le partage et l’échange. Ils nous ont offert le trailer et plein d’illustrations officielles comme les affiches par exemple et le droit d’utiliser leur missions et personnages. En échange, on fait la promotion de leur jeu sur nos pages. Du partage comme j’aime.

 

Les joueurs pouvaient retrouver des PNJ tirés du jeu tels que le sapeur, l’espion ou le saboteur. Qui a joué ces rôles et pourquoi les avoir choisi ? Es-tu content des interactions avec les PNJ et même entre PJ ?

Dan jouait le Scout (béret vert), Fred Dufour l’artificier, Aniel Crahay le Medic. Martin Bourdon était Death Cheater, David Bouquillon le sniper et deux résistants: Johan le saboteur et Xavier le boucher. J’avais proposé ces personnages aux potes qui m'ont aidé et soutenu pendant ESPERANZA, c’est mon cadeau.

Il y a eu beaucoup de role play parmi eux et tous ont très bien joué leur rôle. Un bon passage entre le scout et le saboteur digne d'un film ou encore les scènes dans la taverne étaient top également. Je mettrais le César à Thierry Bazerque chef de la Gestapo, méchant et à la fois mielleux avec les officiers supérieurs (il a fait du théâtre et ça se voit). Évidemment, j’étais l’espion infiltré chez les allemands et Julien le chef SS pas commode du tout. Tous les autres joueurs résistants, villageois et soldats allemands ont très bien joué leur rôle. Comme le super sniper allemand joué par Théo (18 ans).

 

Tu as indiqué que l'événement était complet, combien de personnes étaient présentes au final ? Quelle répartition par faction ? 

On avait décidé de stopper à trente joueurs. Le terrain est compact. 15 allemand 10 résistants et 5/6 commandos. On aurait au final dû être 34 mais  il y a eu 4 désistements de dernière minute. 

 

Dan Vador avait invité tous les participants pour un barbeuc et pour passer la nuit chez lui. Cela s’est-il fait ? A quel point cette ambiance conviviale est-elle importante dans les évènements organisés par la commission loisir ? Est-ce quelque chose que l’on retrouve dans les événements de compétition (ou “speed” en général) ?

Cet événement se voulait aussi être une fête de fin de saison. Barbecue le samedi sur le terrain et colloque Paintball simulation (rôle de la FFP, projet, questions etc) puis on est allé dormir chez Dan. Top ambiance. Le loisir c’est ça aussi alors que la compétition est plus exigeante mais on y voit des troisièmes mi-temps bien délire aussi.

 

Au vu des retours, l’événement semble avoir été un énorme succès. Et toi, qu’en pense-tu ? Y a t-il des choses que tu aimerais faire différemment ou que tu aurais voulu améliorer ?

Alors oui les joueurs ont aimé mais il y a encore plein de choses à améliorer au niveau organisation. Il nous faut plus de bénévoles pour améliorer ça. On demande toujours les retours aux joueurs pour faire mieux la prochaine fois. On commence à prendre nos marques depuis « flocons de sang » à Barchon en mars dernier.

 

Paintball Roleplay Seconde Guerre mondiale (WW2) - Les loups d'isenstadt

 

Tu es habitué à organiser des événements paintball. Celui-ci a t-il été particulièrement difficile à organiser par rapport à d’autres ? Pourquoi ?

C’est toujours très speed et exigeant à préparer, scénario, accessoires et la peur d'oublier un truc mais dans l'ensemble, c’est du bonheur à préparer. Sur Les loups d’Isenstadt, les costumes étaient importants, surtout pour les allemands alors on a cherché partout : internet, brocante, surplus...  Pour la suite on a déjà deux costumes d’officier, 5 vareuses de soldats allemands et quelques casques. 

 

Quel était le prix d’entrée et les conditions sur les consommables (billes libres, imposées etc) ?  L’événement était-il réservé aux adhérents FFP ?

C’était un événement ouvert aux licenciés et non licenciés (10 joueurs licenciés et 20 non licenciés). On a proposé 25 euros par joueur, repas midi inclus et billes libres. Une partie de l'argent pour le terrain et le reste pour les décors et costumes. 

 

On sait d’ores et déjà qu’une suite est prévue, peux-tu nous en dire plus sur le lieu, la date et les nouveautés prévues ? Quelles sont tes ambitions pour la suite ?

Oui, nos commandos partent pour Stalingrad fin février ou début mars sûrement sur le terrain de Satory Paintball (à confirmer). Allemands, russes et commandos pour 32h+ non stop en autonomie totale - on mange et dort sur le terrain - une OP EXTRÊME. Pyrotechnie et ambiance seront au rendez-vous. Gros scénario et grosse organisation avec plein de PNJ (Barmen , infirmière, cuistots, serveuse etc...) et un jeu de nuit important. On espère avoir au moins 60 personnes et 12/15 Pnj... et on essaie d’avoir un dernier épisode sur Toulouse.

 

Quels sont les plans de la commission loisir pour la prochaine saison ?

En simulation : V Commandos 3 et 4, Vermine (post apocalyptique), Théorème Zéro (Cartel), Jamaîca (du Rhum pour les Anglais), pirates et fêtes de fin de saison. En Big game : Veckring en Septembre, le festival du Paint en Octobre (venez nombreux) et la finale du Challenge Big Game. Puis on va lancer la troisième édition du challenge et annoncer les nouveaux terrains pour la saison 2020. Il y aura aussi le premier big game de la FFP : MEGA BOOM. En Magfed le prélude Magfed sera lancé en septembre pour lancer le challenge magfed en 2020. Paintball Arena commencera aussi en 2020, un tournoi loisir 1 vs 1 sur lequel les infos arriveront à la rentrée septembre 2019.

 

Paintball Roleplay Seconde Guerre mondiale (WW2) - Les loups d'isenstadt

 

D’un point de vue plus général, quelle trajectoire la FFP a t-elle prévue de prendre la prochaine saison ? Quels sont les projets de la fédération à moyen et long terme ? 

Nous voulons avec Laurent Capron (président de la FFP) appeler tous les acteurs du Paintball à nous rejoindre. Nous préparons de nouvelles choses comme Paintball Arena et MEGA BOOM pour attirer du public. On veut également attirer un nouveau public en allant les chercher dans les collèges, lycées etc.., en faisant une promotion plus grande. 

 

Quand j’ai commencé le paintball, on disait de s’affilier à la FPS pour faire du speed et à la FédéGN pour faire du loisir. Comment te situe-tu face à l’évolution de ce paradigme aujourd’hui ?

Le passé est le passé. Aujourd hui il n’y a que des nouvelles têtes à la FFP et que de l’associatif parmi les membres. Il n’y a pas d’enjeu politique. Nous sommes le Paintball. La FédéGN est pour le jeu de rôle grandeur nature. Mais si vous faites du Paintball (milsim, camo, big game et ...) c’est avec la FFP qu il faut bosser. Je vais être honnête, je n’ai pas bien compris cette histoire avec la FédéGN. Bref rejoignez-nous!

 

Y a t-il un message que tu voudrais faire passer aux lecteurs de Paintball Comparateur ? 

On est pas là pour vous vendre des licences mais pour faire grandir la famille Paintball et en faire un grand sport. Si on s’éparpille, c’est mort. Seuls les U16 aujourd’hui semblent prendre une direction saine, à nous tous d’en faire de même. Avec du budget on pourrait faire des événements de dingue. Mettons de côté les idées reçues et allons de l’avant. Nous cherchons de l’aide pour le loisir alors n’hésitez pas, c’est bénévole mais passionnant.

 

Merci encore à Walter Stefano pour ses réponses. 

On se retrouve bientôt avec le retour des tops custos ! Merci de suivre le blog Paintball Comparateur !



Derniers articles

Top 10 des meilleurs lanceurs paintball custom de l'été 2019

Top 10 des meilleurs lanceurs paintball custom de l'été 2019

Par Rocky le 23 Sept 2019

La rentrée est passée, et c’est le retour des tops des meilleurs lanceurs de paintball custom sur le site. Les beaux jours se sont fait nombreux pendant ces trois derniers mois et je suis sûr ...

Interview de Walter Stefano et débrief de la saison Loisir

Interview de Walter Stefano et débrief de la saison Loisir

Par Rocky le 25 Août 2019

En pleine Seconde Guerre Mondiale, la paisible ville allemande d’Isenstadt, dirigée d’une main de fer par un officier SS, est le théâtre d’une opération secrète menée par la R&ea...

French Woodsball Open 2019 : Débrief avec Aurélien Delrieu

French Woodsball Open 2019 : Débrief avec Aurélien Delrieu

Par Rocky le 4 Jui. 2019

Aurélien Delrieu fait partie de ces passionnés du paintball qui se donnent à fond pour faire vivre et évoluer notre sport. Après avoir colla...